Milena Vinciguerra

Ce qui vous passionne dans la vie ?
Ce qui me passionne dans la vie c’est la vie en elle-même.

Régénération et renaissance perpétuelles.
Les gens phœnix, plutôt les femmes phœnix.

La liste de vos petits bonheurs ?
Le rire de mon mari quand je c’est moi qui le fais rire, les moments volés avec mes
sœurs sur une petite maison en bois sur un arbre en pleine campagne serbe, le café
du matin avec ma mère, les histoires d’autre temps de ma grand-mère, les
conversations sur Skype avec mon père, tous les mots mal prononcés par mes petits
neveux, les marguaritas entre les filles, chaque fois quand quelqu’un de Serbie me dit :
‘’Tu nous manques’’…

Le luxe absolu ?
La liberté, la liberté de vivre comme il nous plaît et convient, la liberté d’être ce qui
nous sommes, la liberté de dire, de oser, de rêver … vivre dans un monde libre de
préjugés, de bêtise humaine. Pouvoir faire ce que tu aimes et en vivre.

L’endroit, le lieu où vous vous sentez le mieux ?
Chaque endroit où je suis la main dans la main avec mon mari, et le jardin de ma
grand-mère

Ce qui vous inspire dans la vie ?
Les gens qui créent, le fait que la vie soit tellement immense, la poésie, la nature, le
courage de se lever chaque matin et accueillir le nouveau jour dans ses bras malgré
tout.

Votre devise :
Je n’ai pas de devise, mais ce dernier temps je me répète souvent la phrase d’un
célèbre écrivain serbe : “ Il n’y a qu’une chose sérieuse dans la vie : trois mètres cubes
dans un cimetière “.

Pour vous, La Maison d’Edouard, c’est… :
Un lieu hors temps, élégant, fin, chaleureux, un lieu de rencontre, de découverte.
Incontournable pour connaître l’esprit éclectique depuis quelques temps dans ma
nouvelle ville… Vichy

 

Milena et Jean-François

Jean-François Vinciguerra

Ce qui vous passionne dans la vie ?
L’art sous toutes ces formes, peinture, sculpture, mode, gastronomie, cinéma, opéra,
théâtre, ballet, la photographie, musiques du monde… évidemment les gens qui le
font !

La liste de vos petits bonheurs ?
Le plaisir du partage avec les gens qu’on aime, sa femme, sa famille, ses amis… le rire
d’un enfant… le rire des spectateurs au théâtre… et l’ajvar !

Le luxe absolu ?
Les trois coups au théâtre

L’endroit, le lieu où vous vous sentez le mieux ?
Ma maison, la scène (même vide où juste une servante l’illumine) d’un théâtre…

Ce qui vous inspire dans la vie ?
Ceux qui ont le Courage d’Oser !

Votre devise :
Carpe Diem !
Ne pas reporter au lendemain ce qu’on peut faire à autrui !
Sans Dieu, ni Maître… même nageur !

Pour vous, La Maison d’Edouard, c’est… :
Comme on le chante dans l’opéra-comique de Hérold “Le Pré-aux-Clercs” : Un rendez-vous de noble compagnie !
L’élégance à la française, un bel accueil, une atmosphère particulière où l’âme de
l’enfance virevolte d’une salle à l’autre… La plus belle boutique de Vichy !

retourner à l'accueil

Laisser un commentaire



En 1978, 2 femmes passionnées, une mère et sa fille, Geneviève et Evelyne, implantent à Vichy, au cœur de l'Auvergne, un magasin pas « comme les autres » sous l’enseigne « Les Enfants d’Edouard ». L'endroit, classé est hors du temps : situé dans un parc, à 2 pas de l’Opéra, en face d’un kiosque à musique, sous une Galerie couverte, qui, depuis les années 1900, abrite les curistes. Ceux qui, de source en source, vont boire les fameuses eaux de Vichy.

Le magasin est une succession de petits salons boisés. Il ressemble plus à un appartement qu’à une boutique. Des divans permettent d’attendre confortablement. Le lieu est tellement « magique » que le réalisateur Christian Duguay l’a adopté en 2008 pour tourner « Coco Chanel ». Des artistes choisissent d’y exposer ponctuellement leur travail. Les vitrines sont un prétexte à créer du rêve, de l’émotion. On vient de loin pour les voir… Elles deviennent le but d’une escapade dominicale car le magasin est ouvert tous les jours, dimanches et jours fériés … Pas de grandes marques : juste une sélection de petites marques peu connues ou méconnues, « dégotées » un peu partout dans le monde. Etrangement réunies, elles permettent de revisiter la mode et de nourrir un style. Les prix démarrent à 1 euro… et peuvent atteindre plusieurs milliers d’euros. Une sélection de produits « coups de cœur » surprenante. Une « caverne d’Ali Baba » où les styles et les genres se mélangent : le « classique audacieux », le « romantique décalé », le « shabby chic », le « Funky déjanté », le « désinvolte élégant », le « faussement sage » et « la bombe sexuelle » (dixit une cliente avertie !) Un endroit où l’on a envie de traîner, de prendre son temps. Le temps de vivre lentement, de déguster un café ou une coupe de champagne. Acheter devient une fête, un plaisir partagé. Pour celles qui souhaitent des conseils, Evelyne fait partager son écoute et son expérience (16 ans chez Hermès : connaissez-vous son sac « Evelyne » ?) L’intimité du petit salon de mariage permet d’essayer et de choisir tranquillement.

Depuis 40 ans, vous nous êtes fidèles. Sans forcément acheter, vous aimez nous rendre visite en prenant le temps de flâner, de rêver dans cette ambiance « hors du temps » … Vous nous dites souvent que vous vous sentez bien dans ce lieu… Quelquefois, des rencontres avec d’autres clients donnent lieu à des échanges passionnants sur des sujets variés… De là est née l’idée d’une table d’hôtes, dans un coin du magasin, pour favoriser ces moments magiques. Autour de cette table, venez participer à un débat, une animation, un atelier.