Marie-France Cohen

Marie-France Cohen,
Fondatrice de « Bonpoint » et de « Merci »

En quoi consiste votre métier, en une phrase :
Le bonheur de concrétiser une idée, de réaliser un rêve en s’entourant d’enthousiasme, de talents complémentaires et d’amitié

Ce qui vous passionne dans la vie ?
La passion

La liste de vos petits bonheurs ?
Une tasse de thé, un rayon de soleil qui réveille l’odeur des roses, le chant des oiseaux, le rire des enfants, le spectacle de la beauté

Ce que vous n’aimez pas faire ?
Le ménage ! « a well kept house is the sign of a misspent life » (une inconnue, pensée brodée et encadrée, chinée à New York)

Le luxe absolu ?
La liberté et les moyens d’en jouir

Le comble de la misère ?
La servitude et son cortége de misères

L’endroit, le lieu où vous vous sentez le mieux ?
Couchée à l’ombre d’un beau tilleul, bercée par les abeilles qui travaillent pendant que je somnole… Allongée au soleil, mouillée d’eau salée, clignant des yeux pour saisir le moment magique où soudain des millions de diamants scintillent sur la mer

Les qualités que vous appréciez chez vos amis  ?
Le coeur, l’intelligence, l’humour, la générosité, la gaîté, la créativité

Ce qui vous inspire dans la vie ?
Le talent sous toutes ses formes, la simplicité, la passion, le courage

Le gros mot, le blasphème que vous préférez ?
Connasse ! (c’est plus beau que connard, très attendu…)

Votre devise :
« C’est possible », « Faire plus que dire »

Qu’est ce qui vous fait horreur ?
Le culte du veau d’or, la trahison, le manque de respect de l’humain et de la nature, la prétention … La liste peut s’allonger

Votre état d’esprit présent :
Celui d’un explorateur en fin de mission, qui découvre, au moment de plier bagages, un monde nouveau, fantastique, un peu effrayant et qui renvoie ses équipes pour partir seul vers cette nouvelle aventure…

Quelle est votre sélection à La Maison d’Edouard :
Un manteau d’homme en moleskine de coton, non doublé et une veste d’homme en velours de chez Keydge : une seconde peau et un style unique…

 

retourner à l'accueil

Laisser un commentaire